emmitoufler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De mitoufle, synonyme inusité de mitaine.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

emmitoufler /ɑ̃.mi.tu.fle/ transitif ou pronominal 1er groupe (conjugaison) (pronominal : s’emmitoufler)

  1. (Familier) Envelopper quelqu’un de fourrures, de vêtements, surtout au cou et à la tête, pour le tenir chaudement.
    • Assis sur le coffre et déjà emmitouflé dans la pelisse de M. Butteridge, Bert avait drapé autour de son buste le vaste manteau de dame, et enroulé autour de ses jambes une épaisse couverture. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 89 de l’éd. de 1921)
    • (Pronominal)[…], et j’ai pensé qu’en m’emmitouflant ainsi, ma sortie me ferait plus de bien que de mal. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844 ; p. 214 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • (Pronominal)[…], et une peinture sous verre, fixée sur la façade, représentait une femme appétissante aux yeux noirs qui, frileusement, s’emmitouflait de fourrures.  (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]