enchantement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin incantamentum

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
enchantement enchantements
/ɑ̃.ʃɑ̃t.mɑ̃/

enchantement /ɑ̃.ʃɑ̃t.mɑ̃/ masculin

  1. (Propre) ou (Figuré) Action d’enchanter; ou résultat de cette action.
    • Dans ces instants fertiles en enchantements, […], il est difficile de résister aux vœux du cœur qui ont alors tant de magie ! (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Pourquoi restaurer les histoires vermoulues et poudreuses du moyen-âge, lorsque la chevalerie s’en est allée pour toujours, accompagnée des concerts de ses ménestrels, des enchantements de ses fées et de la gloire de ses preux ? (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Mais combien sont redoutables aussi ses voluptés foudroyantes et ses enchantements énervants. (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
    • Il était encore sous le coup du grand enchantement, de la griserie intense de l'arrivée, et il s'y abandonnait voluptueusement. (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Pourtant, il était possible de se préserver des enchantements des sorciers ; dès qu’un sorcier vous avait touché, il fallait le battre à bras raccourcis, en répétant trois fois : « Sorcier, je te rends le mal ». (Octave Mirbeau, Rabalan,)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]