engraisser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe composé de en- et graisser.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

engraisser /ɑ̃.ɡʁe.se/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire devenir gras ou gros.
    • Il parait qu'à Strasbourg on engraisse les carpeaux du Rhin, et on les fait grossir dans des réservoirs d’où on les tire pour les demandes du pays, et souvent de Paris. (Maison rustique du XIXe siècle: encyclopédie d'agriculture pratique, vol.4, 1836, p.204)
    • On ne peut avoir la prétention de défendre au vendeur d’engraisser son cheval, avant la vente, de la manière qui lui convient ; c’est une adresse ou une supercherie qui rend la marchandise attrayante. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Avec leurs pommes de terre, leurs châtaignes et leur seigle, les paysans du Ségala engraissent de nombreux troupeaux de porcs dont ils tirent beaucoup d'argent. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  2. (Agriculture) Amender, fertiliser, améliorer, en parlant des terres.
    • Il n'est pas rare de voir les maraîchers rétais charger le varech providentiel sur leurs remorques pour en engraisser les parcelles de pommes de terre. (52 week-ends en France, p. 89, Le Petit Futé, 2011)
  3. Prendre du poids ; devenir plus gras.
    • C'était une malédiction d'être si belle et, à l'école de médecine, elle a engraissé pour le cacher. Elle a eu sa période obèse. (Thom Jones, Fille à papa, dans Sonny Liston était mon ami, Albin Michel, 2011)
    • Il est plus grand que je ne le pensais en voyant sa photo, une carrure d'ours, mais il a engraissé et, s'il a toujours des bras musclés, son ventre ballotte. (Louise Doughty, Je trouverai ce que tu aimes, Belfond, 2012)

s’engraisser pronominal intransitif

  1. Devenir gras.
    • Les chiens étaient en bonne santé et s'engraissaient à ne rien faire. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  2. (Figuré) Faire du « gras », du profit.
    • Mais les collecteurs ne sont que marchands : ils fournissent leur clientèle, s'engraissent du travail des uns, de la gourmandise des autres. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]