enrayer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

enrayer /ɑ̃.ʁɛ.je/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Arrêter une roue par les rais, ou au moyen d’un sabot, d’un frein ou d’une chaîne, en sorte qu’elle ne tourne point et qu’elle ne fasse que glisser.
    • La roue qu’on avait enrayée se rompit.
    • (Par extension) Enrayer une voiture,
    • (Absolument) Cette descente est trop rapide, il faut enrayer.
  2. (Figuré) Arrêter dans son cours.
    • Non contents d’être inexistants eux-mêmes, les gens voulaient encore annihiler sa personnalité à lui, réglementer ses idées, enrayer l’indépendance de ses actes… (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
  3. (Arts) Garnir une roue de rais.
  4. (Agriculture) Creuser par un premier sillon.
    • Enrayer un champ.
    1. (Spécialement) Former les sillons avec un ados.


enrayer intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Figuré) et (Familier) S’arrêter dans la voie de tel ou tel excès.
    • Vous faites trop de dépense, je vous conseille d’enrayer.
    • Vous aimez trop le plaisir : à votre âge il faut enrayer.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]