estimer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin aestimare.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

estimer /ɛs.ti.me/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Priser quelque chose, en apprécier, en déterminer la valeur.
    • Les héritiers ont fait estimer les meubles, les terres, la maison. Cette terre a été estimée tant, estimée à tant. Combien estimez-vous cela ? J’estime mon cheval deux mille francs.
  2. (Figuré) Avoir une opinion avantageuse de quelqu’un, de quelque chose; en faire cas.
    • Permettez que j’estime la grandeur de l’amour par la grandeur du crime. (Pierre Corneille)
    • S’il a fait cette action, je l’en estime davantage.
  3. Croire, conjecturer, présumer, penser.
    • […]; les gens des hautes classes ont toujours estimé qu’ils avaient moins besoin d’être disciplinés moralement que leurs subordonnés, et c’est pour avoir fait de cette belle découverte la base de leur théologie, que des jésuites ont tant de succès dans la bourgeoisie contemporaine. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.317)

s’estimer pronominal

  1. Faire cas de soi.
    • Je m’estimais trop peu pour un honneur si grand. — Corneille
  2. Se croire soi-même.
    • Alors qu’on plaint leur sort, ils s’estimaient heureux. — Racine

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

s’estimer pronominal

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]