euh

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

D’une onomatopée. Apparait à l’écrit, en 1662 comme interjection exprimant la contrariété, l’irritation chez Molière, dans L’École des femmes (acte II, scène 2).

Interjection[modifier | modifier le wikicode]

euh /ø/

  1. Interjection qui marque le doute, l’incertitude, l’étonnement ou une certaine contradiction.
    • Euh ! Avait-il fait cela ?
    • « Sus à l’ennemi !
      Oui. Sis à l’ennemu ! 'Euh'… à l’ennemi ! Çonfons ! 'Euh'… Fonçons !  » (Blanche-Neige et les Sept Nains)
    • « Qu’est-ce qui est petit, rond, vert, et qui va très vite ?
      'Euh'… Je ne sais vraiment pas.
      Un choux de Bruxelles accroché à la queue d’un avion.  » (Téléchat, épisode 122)
  2. On s’en sert encore, et plutôt en la redoublant, pour laisser entendre ce qu’on ne veut pas exprimer.
    • Comment est-il dans ses affaires ?
      Euh !
    • Euh… Ah oui ?
    • Euh… Des menaces ?
    • Euh… Allez-y vous !
    • Euh… T’as des congés ?


Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • /ø/ (La durée du son /ø/ est plus longue que dans « eux » ou « œufs ».)
  • France (Île-de-France) : écouter « euh [ø] »

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]