exégèse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Exegese, exegese

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunté au grec ancien ἐξήγησις, eksếgêsis, du grec ancien ἐξηγέομαι, eksêgéomai « mener hors de », étude approfondie d'un texte et en particulier d'un texte sacré, mythologique.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
exégèse exégèses
/ɛɡ.ze.ʒɛz/

exégèse /ɛɡ.ze.ʒɛz/ féminin

  1. Explication, interprétation, en parlant d’explications grammaticales ou étymologiques sur le texte d’un ouvrage.
    • L’exégèse du code ou des arrêts correspond au commentaire des textes législatifs ou de la jurisprudence.
    • L’exégèse historique correspond à l’interprétation des textes historiques.
  2. (En particulier) (Religion) Interprétation grammaticale et historique de la Bible.
    • La supériorité des juifs, en matière d'exégèse biblique, est si manifeste qu'elle provoque souvent la conversion au judaïsme de membres du Clergé, …. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  3. (Figuré) ou (Ironique) Explication ou justification alambiquée.
    • Finalement, on cherche l’exégèse en toute chose. (David Foenkinos, La délicatesse, Folio, p. 12)
    • Pour Kouchner, l’exégèse laborieuse de ses propres déclarations avait aussi pour objectif de se démarquer un tant soit peu des positions américaines sur la question du nucléaire iranien. (Libération, 22 septembre 2007)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]