féministe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin femina (« femme ») avec le suffixe -iste → voir féminisme.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
féministe féministes
/fe.mi.nist/

féministe /fe.mi.nist/ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport au féminisme.
    • Les philosophes et les moralistes eurent la naïveté de croire qu'ils arrêteraient le mouvement féministe en lui opposant l'intérêt sacré de la famille, qu'ils déclaraient ne pouvoir subsister sans l'assujettissement de la femme aux travaux du ménage, à la pose des boutons de chemise, au raccommodage des chaussettes. etc., […]. (Paul Lafargue, La Question de la femme, 1904)
    • […]; la primatologue Sarah Hrdy, auteure de Des guenons et des femmes – Essai de sociobiologie, a toujours affiché ses convictions féministes ; […]. (La démagogie est-elle génétique ?, dans Le Québec sceptique, n°58, p.17, automne 2005)
    • Le soutien des revendications féministes n’allaient pas de soi durant cette période : la réserve, la prudence, le silence étaient de mise. (Claire Lescofitt, Femmes et féminismes à la Ligue des Droits de l'Homme, 1914-1940, 2007)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
féministe féministes
/fe.mi.nist/

féministe /fe.mi.nist/ masculin et féminin identiques

  1. (Par substantivation de l'adjectif) Celle, celui, qui est activiste du féminisme.
    • Elle se disait féministe, suivait des cours de droit, parlait méprisamment de ces plaisirs faciles que recherchaient, dans des amours vénales, ses compagnons d'études. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]