fainéant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xive siècle) Des mots fait et néant. Auguste Scheler  [1] souligne qu’il faut distinguer ce mot de feignant, participe présent de feindre qui avait le sens spécialisé de « celui qui fait semblant de prendre du cœur au travail ». La proximité phonétique et sémantique de feignant et fainéant a fait qu’ils sont devenus synonymes.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin fainéant
/fɛ.ne.ɑ̃/
ou /fe.ne.ɑ̃/
fainéants
/fɛ.ne.ɑ̃/
ou /fe.ne.ɑ̃/
Féminin fainéante
/fɛ.ne.ɑ̃t/
ou /fe.ne.ɑ̃t/
fainéantes
/fɛ.ne.ɑ̃t/
ou /fe.ne.ɑ̃t/

fainéant /fɛ.ne.ɑ̃/ ou /fe.ne.ɑ̃/

  1. Qui évite l'effort ou le travail, par paresse.
    • Enfant fainéant.
    • Chatte fainéante.
    • C’est ce fainéant de Gilbert, qui n’est bon à rien qu’à lire et rêvasser. (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Rois fainéants : dans l’histoire de France, certains rois qui abandonnaient l’exercice du pouvoir aux maires du palais.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin fainéant
/fɛ.ne.ɑ̃/
ou /fe.ne.ɑ̃/
fainéants
/fɛ.ne.ɑ̃/
ou /fe.ne.ɑ̃/
Féminin fainéante
/fɛ.ne.ɑ̃t/
ou /fe.ne.ɑ̃t/
fainéantes
/fɛ.ne.ɑ̃t/
ou /fe.ne.ɑ̃t/

fainéant /fɛ.ne.ɑ̃/ ou /fe.ne.ɑ̃/

  1. Celui, celle qui ne veut rien faire.
    • Un grand fainéant.
    • Une incorrigible fainéante.
    • Dans ce pays, on ne souffre point de fainéants.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]