faire chier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir faire et chier.

Locution verbale[modifier | modifier le wikitexte]

faire chier /fɛʁ ʃje/ (Transitif) (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. (Figuré) (Vulgaire) Irriter.
    • ...un représentant de commerce qu'est venu me faire chier alors que j'avais autre chose à faire.
    • Tu nous fais chier, avec ton bien et ton mal! (Patrick Senécal, Aliss, Éditions Alire, Québec, 2000, p. 374.)
    • La radio s’allume : « Cata ! Le gouvernement régional promet des attaques terroristes par nos commandos suici… », il l’éteint : « Commence à me faire chier aussi, cette radio. » (Jean Teulé, Le Magasin des suicides, 2007. Julliard, p. 96-97.)
  2. (Absolument) Être irritant.
    • Simon fait chier, il embête son monde.
    • Tu fais chier!
  3. (Absolument) (Figuré) (Vulgaire) Décevoir.
    • Quelle guigne! Ça fait chier.

se faire chier

  1. (Vulgaire) S’ennuyer.
    • C’est nul ! Qu’est-ce qu’on se fait chier !

se faire chier à faire quelque chose

  1. (Vulgaire) S’efforcer de faire quelque chose.
    • J’ai bien l’impression que je me suis fait chier à venir pour rien.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Irriter
casser les couilles

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]