faire fi de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir faire, fi et de.

Locution verbale[modifier | modifier le wikitexte]

faire fi de /fɛʁ fi/

  1. (Vieilli) (Familier) Dédaigner, mépriser.
    • Admettre cette préséance, c'est léser l'esprit républicain, porter atteinte aux principes de 89, faire fi des sacrifices consentis par les révolutionnaires de 1830 à 1871, […] ! (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  2. Ne pas tenir compte de. Dans certains usages de la locution, ne retient pas l'idée du mépris, par exemple de façon négligente, ou par convenance intéressée, et par extension sans connotation méprisante.
    • Il a fait fi de son jeune age.
    • Il a fait fi des convenances.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
On peut avoir elliptiquement :
Fi d’un honneur ainsi obtenu !

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]