faire la moue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir faire et moue

Locution verbale[modifier | modifier le wikitexte]

Jeune femme faisant la moue

faire la moue /fɛʁ·la·mu/ (se conjugue, voir la conjugaison de faire)

  1. (Figuré) Montrer ostensiblement son mécontentement, son désappointement.
    • En vérité, je ne sais ce que je préférerais d’un ennemi véhément ou d’un ami qui me ferait la moue ; les gens fâchés à demi m’embarrassent plus que ceux dont la colère éclate. (Étienne-Léon de Lamothe-Langon, Le Comte de Saint-Germain et la Marquise de Pompadour, Lecointe et Pougin, 1834, t. 2, p. 240)
    • Et il étala le même soir un rouleau d’or devant elle et lui mit des cartes entre les mains ; mais Sylvandire ne connaissait aucun jeu, riait comme une folle quand elle gagnait, et faisait la moue pour une pièce de douze sous. (Alexandre Dumas, Sylvandire, Dumont, 1844, t. 2, p. 212)
    • Quand il était venu, le matin, elle se levait vite et courait voir, et si par hasard il avait oublié de crayonner une phrase d’amour, elle faisait la moue et le menaçait du doigt. (Paul Acker, Petites Âmes, H. Simonis Empis, 1901, p. 124)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]