familiaris

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De familia avec le suffixe -aris.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif familiaris familiaris familiare familiares familiares familiaria
Vocatif familiaris familiaris familiare familiares familiares familiaria
Accusatif familiarem familiarem familiare familiares familiares familiaria
Génitif familiaris familiaris familiaris familiarium familiarium familiarium
Datif familiari familiari familiari familiaribus familiaribus familiaribus
Ablatif familiari familiari familiari familiaribus familiaribus familiaribus

familiaris /Prononciation ?/

  1. De la maison, de la famille.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif familiaris familiarēs
Vocatif familiaris familiarēs
Accusatif familiarem familiarēs
Génitif familiaris familiarum
Datif familiarī familiaribus
Ablatif familiarĕ familiaribus

familiaris /Prononciation ?/ masculin et féminin identiques

  1. Serviteur, domestique, esclave.
  2. Familier, ami.
    • Stilponem, Megaricum philosophum, acutum sane hominem et probatum temporibus illis accepimus. Hunc scribunt ipsius familiares et ebriosum et mulierosum fuisse, neque haec scribunt vituperantes, sed potius ad laudem; vitiosam enim naturam ab eo sic edomitam et conpressam esse doctrina, ut nemo umquam vinulentum illum, nemo in eo libidinis vestigium viderit. (Cicéron, De fato)
      Stilpon, ce philosophe mégarique, était, à ce que l’on nous rapporte, un homme fort ingénieux, et jouissait, de son temps, d’une assez belle renommée. Nous pouvons voir, dans les propres écrits de ses amis, qu’il éprouvait une vive inclination pour le vin et les femmes ; et ce n’est pas pour le décrier qu’ils en parlent, mais plutôt pour le louer ; car ils ajoutent qu’il avait tellement dompté et subjugué cette nature vicieuse par la force de la discipline, que jamais homme au monde ne le surprit dans l’ivresse ou agité de mauvaises passions. (Du Destin)

Références[modifier | modifier le wikicode]