faux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Faux

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Adjectif, nom 1) Du latin falsus, de fallere (« tromper »).
(Nom 2) Du latin falx, falcis (sens identique).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin faux
/fo/
Féminin fausse
/fos/
fausses
/fos/

faux /fo/

  1. Qui n’est pas conforme, ou qui ne se conforme pas à la réalité. Quand il s’agit des idées et des sentiments, et de leur expression, il signifie que ces idées, ces sentiments ou leur expression sont contraires à la réalité par erreur ou par imposture.
    • Ces gens-là savent bien qu’ils sont exposés à des dommages-intérêts et même à la prison ; mais que leur importe ? ils ont changé d’habit, donné un faux nom et une fausse adresse et par-dessus tout ils sont insolvables. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  2. (Souvent) Vain et infondé.
    • Fausse joie ; fausse crainte ; fausse honte
    • Fausse pudeur, pudeur qui se trompe d’objet.
  3. (Arts) Ce qui s’écarte du naturel.
    • Le faux goût qui règne dans cet ouvrage. — Fausse éloquence.
    • Dessin faux. — Coloris faux ; ton faux. — Tableau faux de couleur.
    • Faux brillants, pensées ingénieuses et qui ont quelque éclat, mais qui sont dépourvues de justesse et de solidité.
  4. Qui manque d’exactitude, de justesse ou de rectitude.
    • Règle fausse. — Faux calcul ; argument, raisonnement faux
    • Avoir le jugement, l’esprit, le goût faux. — Les esprits faux sont dangereux.
  5. Qui, soit volontairement et dans un dessein de mensonge, soit involontairement, par suite d’insuffisance, ne répondent pas à leur nom, à leur nature présumée ou à leurs apparences.
    • Une presse complaisante jusqu’à la servilité répandait dans le public, depuis les salons jusqu’aux mansardes, les idées les plus fausses et les plus dangereuses. (Général Ambert, Récits militaires : L’invasion (1870), p.240, Bloud & Barral, 1883)
    • Fausse piété ; faux zèle ; fausse modestie ; fausse politesse
    • Faux contrat ; faux acte ; faux titre ; faux testament. — Faux poids.
    • Faux diamants ; bijoux faux
  6. Qui est postiche ou contrefait, sans qu’il y ait dans l’objet postiche ou dans la contrefaçon une intention de simulation frauduleuse.
    • Fausse porte ; fausse fenêtre ; fausse dent ; faux cheveux
  7. Qualifie des phénomènes ou des objets qui présentent l’apparence de phénomènes ou d’objets différents en réalité et peuvent ainsi causer des méprises.
    • Faux croup, maladie des organes respiratoires qui ressemble à la diphtérie.
  8. (Par extension) Qualifie des objets ou à des actes irréguliers, incorrects, insuffisants, manquant à leur destination.
    • Faux mouvement, faux bond, faux pas
    • Faire un faux pas. — Fausse manœuvre. — Faire fausse route.
  9. (Musique) Qui n’est pas juste ; qui n’est pas dans le ton.
    • Et le roi éclata de rire, mais d’un rire si faux, que l’écho de la chambre le répéta d’un ton lugubre. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Voix fausse.
    • Fausse corde, Corde qui n’est pas montée au ton juste.
    • Corde fausse, Corde qui ne peut jamais s’accorder avec une autre.
  10. Qui n’est pas ce qu’il ou elle semble ou ce qu’il ou elle dit être, en parlant d’une personnes.
    • Le faux Smerdis, le faux Démétrius, Les imposteurs qui se firent passer pour Smerdis, pour Démétrius.
    • Faux prophète. — Faux brave.
    • Il s’est glissé parmi eux un faux frère qui les a trahis.
  11. Qui affecte des sentiments qu’il n’a pas, dans le dessein de tromper.
    • Il est faux ; c’est un homme faux
    • Être faux comme un jeton. Par extension : Cœur faux ; caractère faux
    • Cet homme a l’air faux, le regard faux, la mine fausse.
    • Le chevalier jeta un coup d’œil sur l'inconnu : sourire faux, regard sournois, l'homme lui déplut. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
faux
/fo/

faux /fo/ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Au singulier) Ce qui n’est pas vrai, ce qui n’est pas conforme à la vérité.
    • Discerner le faux d’avec le vrai.
  2. (Littéraire) (Au singulier) Ce qui manque de vérité et de naturel.
    • Avoir l’horreur du faux.
  3. (Droit) Altération, contrefaçon, supposition frauduleuse d’actes, de pièces, d’écritures publiques.
    • Le secours allait venir aux révisionnistes du côté où on l’attendait le moins. Une pièce du dossier secret, deux fois rendue publique, se trouva être un faux. (Jean Roget, L’affaire Dryfus, p. 61, Action française, 1925)
    • Le vote à peine clos, nous entendions dans les couloirs quelques-uns de nos anciens émettre des doutes sur la qualité du papier. — « C’est certainement un faux » disait Rouvier. C’était en effet un faux, le faux du colonel Henry. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  4. (Logique) Une des deux valeurs de vérité de l’algèbre de Boole, signifiant un état faux, soit 0.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Logique :

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Utilisation de la faux. (1)
Des moissonneurs utilisant des faux. (1)
Invariable
faux
/fo/

faux /fo/ féminin, singulier et pluriel identiques

  1. (Agriculture) Outil manuel utilisé en agriculture et en jardinage pour faucher l’herbe et récolter les céréales.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Adverbe[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
faux
/fo/

faux /fo/ invariable

  1. De façon fausse, de travers, mal.
    • […], tout à coup, comme si le son s’évadait brusquement du tournant de la montagne, on entendit des voix hurlantes, beuglant de tous leurs poumons, aussi faux que possible: […]. (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Raisonner faux. — Jouer faux. — Sonner faux.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe faillir
Indicatif Présent je faux
tu faux
Imparfait
Passé simple
Futur simple

faux /fo/

  1. Du verbe faillir.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • France  : écouter « faux [fo] »

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • faux sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français faux, lui-même issu du latin falsus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

faux /ˈfoʊ/ (États-Unis), /ˈfəʊ/ (Royaume-Uni) non comparable

  1. Faux, uniquement dans le contexte de la mode.
    • Faux leather.
      Du faux cuir.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Latin[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

faux /Prononciation ?/ féminin

  1. Nominatif singulier inusité de fauces.