feuillu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Apparaît au XIIe siècle sous la forme de foillu, dérivé de feuille.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin feuillu
/fœ.jy/
feuillus
/fœ.jy/
Féminin feuillue
/fœ.jy/
feuillues
/fœ.jy/

feuillu /fœ.jy/

  1. (Botanique) Qui possède beaucoup de feuilles.
    • Un cerisier feuillu.
    • Tige bien feuillue.
  2. (Sylviculture) Qualifie les arbres qui portent des feuilles, par opposition à ceux qui portent des aiguilles, les conifères.
    • A l'heure actuelle, l'étendue inculte boisable en épicéa étant fortement réduite, son extension est due à la conversion de peuplements feuillus en pessières et au boisement de terres agricoles. (Recherches économiques de Louvain, vol22, p. 566, Université catholique de Louvain, Institut des sciences économiques, 1956)
    • Une forêt feuillue décidue.
  3. (Vieilli) Qualifie un style touffu, difficile à comprendre.
  4. (Argot) (Désuet) (France) Qualifiait un officier supérieur, général ou maréchal, dont les galons étaient de feuilles de chêne.
    • Alors vous direz votre obéissance, votre angoisse. Vous serez pathétique enfin ! amoureux, soldat dans l'âme, tout ce que vous voudrez, et pourvu que votre chef, galonné ou « feuillu », ait vraiment quelque bon sens, pan, pan! ça marchera. (Le Correspondant, Vol.301, 1925, p.392)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
feuillu feuillus
/fœ.jy/

feuillu /fœ.jy/ masculin

  1. (Sylviculture) Arbre qui porte des feuilles. — Note : Se dit par opposition à ceux qui portent des aiguilles, les conifères ou résineux.
    • À l'état naturel, les résineux comme les feuillus ont une grande puissance de conquête et une grande longévité. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.16)
    • Des facteurs comme l'apport de résineux, plantés pour remplacer les feuillus d'origine ou introduits là où il n'y en avait pas comme en plaine, ajoutent à la lente transformation du paysage. (Annick Stein & Robert Maréchal, Maisons et paysages du Forez, 2002, p.30)
  2. (Argot) (Désuet) (France) (Militaire) Officier supérieur, général ou maréchal, dont les galons étaient de feuilles de chêne. Note : Ces grades n’existait pas au féminin
    • Un de mes amis, qui est soldat au 21e colonial à la caserne de Clignancourt, souhaite venir sur la rive gauche, et expressément au 23e colonial à la caserne de Lourcine. […]. Comme vous êtes dans les généraux jusqu'au cou, vous pourriez peut-être demander à un de ces feuillus comment l'on doit s'y prendre. (Paul Nizan, La Conspiration, 1938, p.73)
  3. (Suisse) Fête, traditionnelle ou ancestrale, célébrée au début du printemps dans le canton de Genève.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

(1)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]