figurément

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Composé de figuré et du suffixe -ment.

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

figurément

  1. D’une manière figurée.
    • […] ; ici où la chose s'accorde parfaitement bien au nom de pain , c'est une impertinence toute manifeste de le prendre figurément; & qu'au contraire là où ce mesme sujet est nommé le corps du Christ, la chose ne répondant nullement à ce nom, il le saut prendre figurément & tenir pour tout certain, qu'elle pst ainsi nommée improprement. (Jean Daillé, Quinze sermons prononcez en divers lieux l'an 1653 et 1654, Genève : Jean Ant. & Samuel De Tournes, 1669, p.438)
    • En cette espèce de va-et-vient, figure sonore de son bâti rythmique, mouvement apparent de son schème, elle trouve à se comprendre figurément : semblable à la mer qui éclate en son rivage, seuil où ces deux choses, terre et mer, s'ajointent par cette porte bruyante […]. (Michel Deguy, La poésie n'est pas seule, Seuil, 1987, p.47)
    • Mais dans plusieurs proverbes où il est question de ces animaux, il faut entendre figurément par mouton ou brebis «la jeune villageoise», et par loup «le mâle, séducteur et malfaisant». (C.-M. Robert, Phraséologie française: répertoire systématique de proverbes, dictons et locutions idiomatiques commentés et expliqués, J.-B. Wolters, 1905, p.445)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]