fille de joie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir fille et joie

Locution nominale[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fille de joie filles de joie
/fij də ʒwa/

fille de joie /fij də ʒwa/ féminin

  1. Prostituée.
    • L’administration supérieure de la Sarre et les autorités municipales se préoccupent d’augmenter notablement l’effectif des filles de joie. Mais en attendant que cet effet ait pu être renforcé, il faut que les tirailleurs se montrent plus expéditifs dans leurs ébats. Des théories leur seront faites à ce sujet. (Le général commandant de la 127e division, le 3 mai 1919 - cité par Georges Anquetil ;  La Maîtresse légitime, 1923)
    • La Torpille est la seule fille de joie en qui s’est rencontrée l’étoffe d’une belle courtisane. (Honoré de Balzac, Splendeurs et Misères des Courtisanes, Première partie, Esther Heureuse, 1836)
    • Sapho, la fille de joie corrompue par la canaille du beau monde, rend à son amant des services d’amour et d’autre nature, pour le plaisir qu’elle y éprouve, ne demande rien, pas même de la reconnaissance. (Paul Lafargue, Sapho, paru dans Le Socialiste, 2 janvier 1886)
    • Alors Démétrios pensa qu’il s’était peut-être trompé en la jugeant courtisane. Depuis quelque temps, les femmes des magistrats et des fonctionnaires s’habillaient et se fardaient comme des filles de joie. (Pierre Louÿs, Aphrodite, 1896)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]