flic

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1828) Peut-être de l’allemand Flick attesté dès 1510 au sens de « jeune homme », « garçon ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
flic flics
/flik/

flic /flik/ masculin

  1. (Argot) Policier.
    • Il s'déplace avec sa camionnette, en pépère, et son commerce aux yeux des flics c'est d'trimballer des peaux d'lapin. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
    • Il avait cependant assisté […] à une rafle sur les quais de tous les mendigots et clochards qu'une brigade de flics avait cernés. (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.79)
    • Voici Scorsese dans son élément : la rue, les fonds de cour, les bouis-bouis ensanglantés, les parrains sanguinaires et les flics pas tous nets. (Odile Tremblay, Le Devoir, 7-8 octobre 2006)
  2. (Par extension) N’importe quel représentant des forces de l'ordre.
    • Et lui aussi quand il va passer le seuil de la maison des syndicats, que surveillent les flics patronaux, il pourra dire : Alors la France finit là. (Aragon, Les Beaux quartiers, 1936, p. 501)

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

  • flique : Sale quartier! (...) on ne peut pas faire un pas sans rencontrer des fliques ! (O. Méténier, Lutte amour, 1891, p. 188)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir policier

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • France (Île-de-France) : écouter « flic [flik] »

Références[modifier | modifier le wikicode]