fonder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin fundare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

fonder /fɔ̃.de/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Asseoir un bâtiment, un édifice sur des fondements.
    • Fonder une maison sur le roc, la fonder sur pilotis, la fonder sur le sable.
  2. (Figuré)
  3. (Par extension)
    • Fonder une ville : Être le premier à bâtir une ville et à la peupler.
    • Didon fonda Carthage.
    • Cette ville a été fondée à telle époque.
  4. (Par analogie)
    • La faiblesse du califat permit aux gouverneurs de provinces et autres satrapes d'usurper le pouvoir et de fonder ainsi, à leur gré, des dynasties de courte ou de longue durée. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992)
    • La supériorité militaire écrasante de l’hyperpuissance américaine lui permet certes d’organiser ses expéditions sans l’aide de personne. Mais ces opérations punitives ne peuvent fonder un nouvel ordre du monde. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
    • Fonder un empire, un royaume, un état, une république, une colonie, etc.
    • Fonder un ordre religieux.
    • Fonder une académie, une société.
    • Il fonda des jeux annuels.
    • Fonder une religion, une doctrine philosophique, un système.
    • (Figuré) On le dit quelquefois des choses.
    • Cet ouvrage fonda la réputation de tel écrivain.
  5. (Par analogie) Créer un établissement, une œuvre louable, utile en les dotant des fonds nécessaires pour leur entretien.
    • Je ne puis voir un pauvre sans lui donner ma bourse. J’ai doté des orphelines, établi des jeunes gens méritants, nourri des vieillards, fondé des hospices. (Octave Mirbeau, La chanson de Carmen)
    • Fonder un hôpital, un collège. — Fonder un lit dans un hôpital.
    • Fonder des prix dans une académie, une bourse dans un collège.
  6. (Figuré) Prendre quelque chose comme preuve ou quelqu’un comme appui ou garant de ce que l’on dit, de ce que l’on pense, de ce que l’on croit.
    • La distinction que l’on fait entre un astéroïde et une planète est purement arbitraire puisque fondée uniquement sur la dimension. (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L’astrologie confrontée aux progrès de l’astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)
    • Voilà sur quoi il fonde son opinion, ses prétentions, sa réclamation.
    • Cela est fondé en raison.
    • Avoir des soupçons bien fondés.
    • Sur quoi fondez-vous une semblable conjecture, une telle supposition, de telles craintes ?
    • Les espérances que j’avais fondées sur lui.
    • Il a fondé sa doctrine sur des faits.
    • Cela est fondé sur l’analogie.
    • Absolument,
    • Sa demande est mal fondée.
    • Vos reproches sont bien fondés.
    • Ce sont des craintes mal fondées.
    • L’espoir le mieux fondé.
    • Être fondé à croire, à dire, à faire quelque chose : Avoir de justes raisons, de justes motifs de croire, de dire quelque chose.
    • N’étais-je pas fondé à croire que vous vouliez nous quitter ?
    • Une morale fondée sur l’intérêt personnel.
    • Un attachement fondé sur l’estime.

Ce ou ces termes devraient être créés dans des articles séparés.
se fonder sur pronominal transitif

  1. S’appuyer sur quelque chose à propos de ce qu’on dit, de ce qu’on croit, de ce qu’on pense.
    • Je me fonde sur ce que… Tout cela se fonde sur de faux bruits.
    • Se fonder sur l’analogie.
    • Se fonder sur un article de loi, sur un principe de droit.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

fonder /Prononciation ?/

  1. Comparatif de fond.