forge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : forgé

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin fábrica (qui donne aussi fabrique). L'/a/ s’est conservé dans quelques formes romanes, et, chez nous, dans le nom propre, Lafarge, qui équivaut à la Forge. Forges, nom d’une localité en Normandie, s'est dit en latin Fabriciae, dans un texte de 790, Forges, hameau de l’arrondissement de Loches, est dit fabricae ; dans une charte de 1286 (Bibl. des chartes, 4e série, t. IV, p. 158) le carrefore des forges est en latin bivium fabricarum. Forge est la forme presque régulière pour fabrica ; il n'y a d’irrégulier que la chute du /b/ mais, -ica se rendant par -ge (→ voir pedica, piége), le /b/ est devenu incompatible : il ne pouvait y avoir *fabrge, et le /b/ est tombé.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
forge forges
/fɔʁʒ/

forge /fɔʁʒ/ féminin

  1. Usine dans laquelle la fonte de fer est transformée en métal.
    • Toute forge qui ne produirait pas trois cents milliers de fer par an, ne vaudrait pas la peine d’être établie ni maintenue. (Georges Louis Leclerc, Min. t. IV, p. 108, dans POUGENS.)
    • Les intérêts particuliers se réunirent pour représenter que les cent neuf forges qui travaillaient en Angleterre, sans y comprendre celles d’Écosse, produisaient annuellement dix-huit mille tonnes de fer, et occupaient un grand nombre d’ouvriers habiles. (Abbé Raynal, Historique phil. XVIII, 30.)
  2. (Par extension) Haut-fourneau où le minerai est réduit en fonte.
  3. Fourneau, atelier où les métaux se travaillent au feu et au marteau.
    • De grosses mains faites pour souffler la forge. (Jean-Jacques Rousseau, Émile III.)
    • Lorsqu'ils [les journalistes] s’imposent la loi de ne parler que des ouvrages encore tout chauds de la forge. (Charles-Louis de Secondat Montesquieu, Lettres persanes 108.)
    • Au-delà des bornes de la lice, plus d’une forge fut élevée, et ces forges commencèrent bientôt à luire à travers le crépuscule, annonçant le travail des armuriers, qui continuèrent pendant toute la nuit à réparer …. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  4. Métier ou industrie de la transformation des métaux.
    • Décembre 1891. […]. Et, dans cette France de la IIIe République, l’avenir de l'économie s'écrit en grande partie dans les Ardennes. Les start-up de l’époque se dénichent dans la sidérurgie ou la forge. Les entrepreneurs les plus en vue se nomment Deville ou Wendel. (Thibaut de Jeagher, L'Usine nouvelle a 120 ans, dans L'Usine nouvelle, n°3266, 15 décembre 2011, page 8)
  5. (En particulier) Atelier d’un maréchal-ferrant.
    • Mener un cheval à la forge.
  6. (Désuet) Pierre de liais sur laquelle on bat le plomb à froid.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe forger
Indicatif Présent je forge
il/elle/on forge
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je forge
qu’il/elle/on forge
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
forge

forge /fɔʁʒ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe forger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe forger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe forger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe forger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe forger.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l'ancien français forge.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
forge
/fɔː(ɹ)dʒ/
forges
/fɔː(ɹ)dʒ.ɪz/

forge /fɔː(ɹ)dʒ/

  1. Forge.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Temps Forme
Infinitif to forge
/fɔː(ɹ)dʒ/
Présent simple,
3e pers. sing.
forges
/fɔː(ɹ)dʒ.ɪz/
Prétérit forged
/fɔː(ɹ)dʒd/
Participe passé forged
/fɔː(ɹ)dʒd/
Participe présent forging
/fɔː(ɹ)dʒɪŋ/
voir conjugaison anglaise

forge /fɔː(ɹ)dʒ/

  1. Falsifier, fausser.
  2. Forger.