formaliste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
formaliste formalistes
/fɔʁ.ma.list/

formaliste /fɔʁ.ma.list/ masculin et féminin identiques

  1. Qui s’attache scrupuleusement aux formes, aux formalités.
    • Les théories élevées et absolues de la philosophie parisienne venaient échouer contre le bons sens fortement carré de l'esprit comtois et les habitudes formalistes de l'esprit parlementaire. (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • La loi salique en son titre XLVI nous décrit minutieusement les rites formalistes de l'institution, rites antérieurs aux invasions, semble-t-il ; […]. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.120-121)
    • À ce titre, il était de l'intérêt de l'« establishment » religieux de promouvoir et de défendre l'orthodoxie religieuse, l'éducation formaliste et un traditionalisme rigide sous prétexte de sauvegarder le caractère islamique de la communauté. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.122)
  2. (Histoire) (Politique) Qui est contraire aux canons du réalisme soviétique.
    • L'œuvre d'art sera jugée formaliste, dès que pas inclinée du tout et n'ayant par conséquent plus de «sens» (et je joue ici sur le mot). Je ne puis, je l'avoue, écrire ces mots «forme» et «fond» sans sourire. Mais il sied plutôt de pleurer lorsqu'on voit que cette absurde distinction va déterminer la critique. (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
  3. Qui est vétilleux dans les moindres choses.
    • On ne peut vivre avec lui, il est trop formaliste.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
formaliste formalistes
/fɔʁ.ma.list/

formaliste /fɔʁ.ma.list/ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui s’attache scrupuleusement aux formes, aux formalités.
  2. (Histoire) (Politique) Artiste dont l'œuvre n'était pas conforme aux canons du réalisme soviétique.
    • J'ai pu voir à Tiflis une exposition de peintures modernes, dont il serait peut-être charitable de ne point parler. […]. Ah! certes, ceux-là n'étaient pas des «formalistes»! Le malheur, c'est qu'ils n'étaient pas des peintres non plus. (André Gide, Retour de l’U.R.S.S. -1936)

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]