fréquence

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fréquence fréquences
/fʁe.kɑ̃s/

fréquence /fʁe.kɑ̃s/ féminin

  1. Répétition incessante d’une action, d’un fait.
    • La fréquence de ses visites importune.
    • La fréquence de ses lettres.
    • La fréquence de ses rechutes.
  2. (Statistiques) Probabilité de la survenance d'un phénomène.
    • Une population est optimalement adaptée si, dans un contexte environnemental donné et constant, la fréquence la plus avantageuse du génotype le plus avantageux est stable et que la population se perpétue. (Christian Sachse, Philosophie de la biologie : Enjeux et perspectives, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2011, p.55)
  3. (Médecine) Succession rapide des battements, en parlant du pouls, du cœur ou des mouvements nécessaires à la respiration.
    • Plus rarement, il existe des troubles cardiaques très marqués : petitesse et fréquence extrême du pouls, lipothymies et syncopes. (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, p.224)
  4. (Physique) Nombre de fois que la période est contenue dans une unité de temps, lors d'un mouvement périodique. — Note : La fréquence est généralement mesurée en hertz.
    • Cette salle des machines est découpée en deux. Deux tiers de l'énergie sont distribués à une fréquence de 50 Hz pour alimenter des sites industriels en Bavière. Le tiers restant, qui affiche 16,7 Hz, est fourni à la Deutsche Bahn, pour faire rouler ses trains dans le land. (Ludovic Dupin, La centrale qui a électrifié la Bavière, dans L’Usine nouvelle, n°3252, 8 septembre 2011, page 8)
    • C'est le cas du son de la voix, on l'a noté, enregistrable par le sonagraphe, retraçable par un sonagramme où les fréquences sont portées en ordonnée et le temps en abscisse, […]. (Marie Serna, L'image de la voix : du droit de l'image sonore au droit de l'image vocale, dans Image et droit, L'Harmattan, 2002, p.277)

Abréviations[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  •  : écouter « fréquence »

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]