francique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Francique

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Mot composé de Franc et -ique.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
francique franciques
/fʁɑ̃.sik/
En bleu et vert : les zones d’extension des parlers franciques.

francique /fʁɑ̃.sik/ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Relatif aux Francs.
  2. Relatif aux dialectes du vieux bas allemand occidental. On parle dans ce cas plutôt de "bas-francique"
  3. Relatif aux dialectes du moyen allemand occidental actuel.
  4. Relatif aux dialectes de l'allemand supérieur actuel, au nord du bassin.
    • Les langues franciques sont un groupe de langues et de dialectes qui appartiennent pour deux tiers au groupe du moyen allemand (partie occidentale, zone en vert sur la carte ci-contre) et pour un tiers à l'allemand supérieur, zone en bleu sur la carte ci-contre.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
francique franciques
/fʁɑ̃.sik/

francique /fʁɑ̃.sik/ masculin

  1. (Linguistique) Langue des Francs ou des régions peuplées par les Francs. Note : Le terme exact est « vieux francique » ou « vieux bas francique » (code ISO 639-3 frk), pour le distinguer des parlers franciques encore vivants.
    • Le vieux bas francique ne nous est transmis que très partiellement sous forme écrite : quelques mots dans la Lex Salica, la Loi salique, deux seulement chez Grégoire de Tours.
    • Le vieux francique a formé l’une des langues souches du vieux-haut-allemand dont les écrits et les travaux de traduction des clercs copistes des grands scriptoria dans les monastères ont laissé quelques traces écrites. On peut citer entre autres :
      • La traduction de "De fide catholica contra Judeos" de Mgr. Isidor de Séville
      • la traduction de l'Harmonie des évangiles ou Diatessaron de Titien.
      • L’Heliand
      • Les Serments de Strasbourg
      • L'Harmonie des évangiles de Otfried de Wissembourg
      • Le catéchisme wissembourgeois
      • La chanson de Louis (Ludwigslied)
      • Dans des prières, incantations, bénédictions quotidiennes
      • Dans les "Entretiens", gloses et glossaires pour voyageurs
  2. (Par extension) Nom désignant certaines langues ou dialectes germaniques parlés en Allemagne, au Luxembourg, en France et en Belgique.

Hyponymes[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]