fresque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’italien fresco (« frais ») : colorire in fresco « colorer sur [enduit] frais ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fresque fresques
/fʁɛsk/
fresque (2)

fresque /fʁɛsk/ féminin

  1. Manière de peindre avec des couleurs détrempées dans l’eau sur une muraille, une surface de maçonnerie spécialement préparée à cet effet.
    • Peindre à fresques.
    • Peinture à fresque.
  2. (Par extension) Toute peinture exécutée par ce procédé.
    • Une église ornée de fresques.
    • Les fresques de Michel-Ange.
    • Les fresques du Vatican.
    • Les fresques de Puvis de Chavannes.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

  • fresque historique : se dit d’une composition d’ensemble, présentant le tableau d’une époque, d’une société.
    Le discours de Bossuet sur l’histoire universelle est un modèle de fresque historique.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

fresque /Prononciation ?/ masculin et féminin identiques

  1. Variante de frische.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (fresque)