fuir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire *fūgīre, en latin classique fŭgĕre, formé sur le parfait fūgī.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

fuir /fɥiʁ/ intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. S’éloigner à toute vitesse, par peur.
    • Et il fuit, il fuit toujours, et il bute contre les pierres, contre les mottes de terre, contre les touffes d’herbe, poursuivi sans cesse par les cris de mort. (Octave Mirbeau, La mort du chien ,)
    • S’ils se sont répandus, nombreux, à travers d'autres pays, c’est soit pour fuir des catastrophes (guerres, révolutions, massacres,) soit pour échapper aux inconvénients de la surpopulation. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. (Figuré) Différer, éluder, empêcher qu’une chose ne se termine, se dérober à une explication.
    • Je ne puis terminer avec cet homme, il fuit toujours.
    • Il fuit habilement, mais je l’atteindrai.
  3. (Par analogie) Courir ou se mouvoir avec rapidité, s’éloigner ou sembler s’éloigner, en parlant des choses qui s’échappent ou semblent s’échapper.
    • Un ruisseau qui fuit dans la prairie.
    • Les nuages fuient et le ciel se découvre.
    • Du vaisseau qui nous emportait nous voyions fuir le rivage.
    • Nos beaux jours fuient rapidement.
    • Hâtons-nous, le temps fuit.
    • Le terrain fuyait sous leurs pas.
  4. (Figuré) S’échapper à notre pensée, à notre mémoire.
    • Ce souvenir me fuit.
  5. (Peinture) Paraître s’enfoncer et s’éloigner de la vue du spectateur, en parlant des parties d’un tableau.
    • Cette partie ne fuit pas assez.
    • On fait fuir les objets en diminuant la proportion, en affaiblissant la couleur, etc.
    • (Par analogie)Son front fuit.
  6. S’échapper d’un réceptacle, par quelque fêlure, quelque fente, en parlant du liquide qu’il contient.
    • Les boues toxiques fuyaient du réservoir par une fissure sur l'un des côtés de la digue.
  7. Laisser échapper, par quelque fêlure, quelque fente, le liquide qu’il contient, en parlant d’un réceptacle.
    • Tu devrais réparer ce robinet qui fuit.
    • Ce tonneau, ce pot, ce vase fuit. — Il faut l’empêcher de fuir.
    • Cette conduite de gaz fuit.

fuir /fɥiʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. (Propre) (Figuré) Éviter quelqu’un ou quelque chose en s’en éloignant, par aversion, etc.
    • Tout le monde fuit cet homme. C’est un homme à fuir. Je ne saurais le rencontrer, il me fuit. La paix a fui ce séjour. Ils se fuyaient l’un l’autre.
    • La parfaite raison fuit toute extrémité,
      Et veut que l’on soit sage avec sobriété.
      (Molière, Le Misanthrope, Philinte, acte I, scène I, 1667)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin populaire *fūgīre, en latin classique fŭgĕre, formé sur le parfait fūgī.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

fuir /fyir/

  1. Fuir.