funèbre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : funebre

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin funebris (« funèbre »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
funèbre funèbres
/fy.nɛbʁ/

funèbre /fy.nɛbʁ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport aux funérailles.
    • Les convois funèbres se succédaient, avec leurs escortes de sous-officiers boueux et de rosses efflanquées. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.451, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Enfin, sur l’ordre du docteur, on transporta dans la salle de mairie le funèbre colis que deux hommes dévoués dévêtirent et fouillèrent. (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] les convives d'un repas funèbre devant bientôt s'attabler en cette maison, il importe que je prépare consciencieusement la tête de veau dont ils m'ont passé commande. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • Advienne que pourra, il doit l'assister auprès du défunt, jusqu'à la mise en fosse et monter avec elle la garde funèbre. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  2. (Figuré) Qui est lugubre ; qui éveille l’idée de la mort.
    • […]; tous tenaient à la main droite ou des épées, ou des piques, ou des arquebuses, et quelques-uns, à la main gauche, des flambeaux qui répandaient sur cette scène un jour funèbre et vacillant, […]. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Le bruit, les allées et venues des gens m'alertèrent. J'accourus avec un funèbre pressentiment, sans toutefois penser à un malheur aussi terrible. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.19)
    • Au bout d'un couloir funèbre et saugrenu dont la disposition avait je ne sais quoi de caligaresque, l'entrée de La Java ne fait guère impression. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
  3. (Par extension) (Familier) Qualifie certains oiseaux nocturnes, dont le cri a quelque chose de sinistre.
    • Le hibou, le chat-huant, l’orfraie sont des oiseaux funèbres.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

funèbre /fy.nɛbʁ/ féminin

  1. (Zoologie) Synonyme de noctuelle en deuil (papillon).

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]