gelée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : geleë

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De gelé.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
gelée gelées
/ʒə.le/

gelée /ʒə.le/ féminin

  1. (Météorologie) Froid qui glace l’eau et qui rend les corps plus rigides.
    • Le sol se recouvrit, à sa surface, d’une croûte blanche, très distincte de la gelée, —celle-ci n’étant qu’une vapeur aqueuse qui se congèle après sa précipitation. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • […] l’hiver arriva plus tôt que d’habitude, vers le commencement de novembre. Il ne commença point par de la neige, mais par un froid sec et de grandes gelées. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Le temps écoulé entre la première gelée d’automne et la dernière gelée de printemps représente, par son influence sur la végétation, l’une des données climatiques les plus importantes. (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 20)
    • Il faut que la gelée ou la sécheresse craquellent la paroi pour que l’embryon puisse sortir. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 17)
    • La gelée de mai avait compromis la récolte des sorbes et depuis déjà longtemps c’était le souci numéro un des griveleux. (Jean Rogissart, Passantes d’octobre, 1958)
    • Presque tous conviennent qu’elles [les cailles] s’en vont à la première gelée d’automne, dont l’effet est d’altérer la qualité des herbes et de faire disparaître les insectes. (Georges Louis Leclerc, Oiseaux, tome IV, p. 249, cité par Littré)
  2. (Cuisine) Suc de viande ou de quelque autre substance qui a pris une consistance molle en se refroidissant.
    • L’osséine chauffée à l’autoclave avec de l’eau donne un albumoïde de nature plus simple, la gélatine ; celle-ci se gonfle au contact de l’eau en donnant des gelées […] (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Gelée au rhum. Gelée de veau. — Un plat de gelée.
    • Le roi prit de temps en temps un peu de gelée et de l’eau pure. (Louis de Rouvroy, 405, 58, cité par Littré)
    • (Populaire) (Figuré) Nous aurons demain un plat de gelée : Il gèlera demain.
  3. (Cuisine) Jus de fruits cuits avec du sucre qui prend par le refroidissement une consistance gélatineuse.
    • Gelée de groseilles, de pommes.
  4. État gélatineux de parties végétales ou animales.
    • Telle a été la première forme du chêne majestueux et du puissant rhinocéros ; ils n’ont été au commencement qu’une goutte de gelée et moins encore. (Charles Bonnet, Lettr. div., tome XII, p. 13, cité par Littré)
    • Combien l’organisation de ces petits animaux, qui semblent n'être qu’une gelée épaissie, diffère-t-elle de celle des animaux que leur grandeur et leur consistance soumet au scalpel de l’anatomiste ! (Charles Bonnet, Paling. philos., v, 3, cité par Littré)
  5. État que l’alumine, la silice, la colle, etc. prennent, quand, ayant été dissoutes dans un liquide, elles s’en séparent à l’état solide.
    • On les [certaines pierres] distingue des pierres purement vitreuses ou calcaires en leur faisant subir l’action des acides ; ils ne font d’abord aucune effervescence avec ces matières, et cependant elles se convertissent à la longue en une forte gelée. (Georges Louis Leclerc, Min., tome VIII, 139, dans Pougens, cité par Littré)
  6. En gelée, en forme de gelée.
    • Cette dissolution se prend en gelée par le refroidissement.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

froid (1)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe geler
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
gelée

gelée /ʒə.le/

  1. Participe passé féminin singulier du verbe geler.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]