goujat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’occitan gojat (« jeune homme »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
goujat goujats
/gu.ʒa/

goujat /gu.ʒa/ masculin

  1. (Moderne) Homme mal élevé et grossier, en particulier avec les femmes.
    • Des manières de goujat.
    • C’est un vrai goujat.
    • Quel misérable ! quel goujat !… quelle infamie ! se disait-elle. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)
  2. (Désuet) Valet d’armée.
    • Il se fit, sur les bords du Rhône, un si grand massacre de légionnaires que leur perte se serait élevée à 80 000, en comptant les alliés, et que celle des goujats et valets de camp, calones et lixæ, n’aurait pas été moindre de 40 000, sans compter celle de la mort des deux fils du consul Manlius Maximus. (Charles Lenthéric, Le Rhône, histoire d'un fleuve, Plon, 1892, t. II, p. 97)
  3. (Par extension) Personne qui est au service de quelqu’un.
    • Nous parlons du petit François en apprentissage chez un mécanicien de Montivilliers. Mais il ne lui rapporte pas le peu qu’il ferait s’il était goujat de ferme. (A. Gide, Journal, II, 1926-1950, Gallimard, Pléiade, 1996, page 249)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]