gratia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

gratia féminin

  1. Variante de gracia.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De gratus (« aimable, agréable »), le sens mythologique est le calque du grec Χάρῐτες, khárites → voir charitas, caritas, Charites et Charis.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif gratiă gratiae
Vocatif gratiă gratiae
Accusatif gratiăm gratiās
Génitif gratiae gratiārŭm
Datif gratiae gratiīs
Ablatif gratiā gratiīs

gratia /ˈɡɾaː.ti.a/ féminin

  1. (Poétique et postclassique) Agrément, charme, grâce, beauté.
    • Vinis gratiam affert fumus. (Pline, 14)
      La fumée donne un goût agréable aux vins.
    • Gratia villae.
      L’agrément d’une villa.
  2. Service, grâce, faveur, obligeance, bienfait, don, présent.
    • Petivit in beneficii loco et gratiae ut… (Verr., 2, 3)
      On demanda, comme une faveur et une grâce, la permission de…
    • Alicui gratiam dare.
      Accorder une faveur.
  3. Amitié, accord, concorde, indulgence, pardon, grâce.
    • Inire gratiam ab aliquo.
      Gagner l’amitié de quelqu’un, se concilier ses bonnes grâces.
    • Esse in gratia cum aliquo.
      Être ami avec quelqu'un
    • Componere aliquid cum bona gratia. (Ter.)
      Régler une affaire à l’amiable.
  4. Crédit, pouvoir, influence.
    • Gratiā plurimum posse. (Caes.)
      Être très influent.
    • Summā gratiā inter suos, (Caes.)
      D’une très grande influence dans son pays.
    • Auctior est gratiā. (Caes.)
      Il grandit en influence.
    • Quem triumphum magis gratiae quam rerum gestarum magnitudini datum constabat. (Live. 40)
      Ce triomphe, de toute évidence, il le devait plus à son influence qu’à l’importance de ses exploits.
  5. Reconnaissance, gratitude, actions de grâces, gré.
    • Alicui gratias agere de (pro) re.
      Rendre grâces à quelqu’un au sujet de quelque chose, remercier quelqu’un au sujet de quelque chose.
    • Gratiam habere alicui.
      Savoir gré à quelqu’un, avoir de la reconnaissance pour quelqu’un.
    • Gratias habere alicui.
      Remercier quelqu’un.
  6. Grâce de Dieu, charisme.
    • Gratiae tuae deputo et misericordiae tuae, quod peccata mea tamquam glaciem solvisti. (Aug. Conf. 2)
      À votre grâce, à votre miséricorde je rapporte d’avoir fondu la glace de mes péchés.
    • Prophetarum gratia, (Aurelius Ambrosius, De officiis ministrorum, 1, 1, 2)
      Le charisme des prophètes.
  7. (Au pluriel) Les Grâces (Aglaé, Thalie et Euphrosyne).

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

grātĭā suivi du génitif

  1. Ablatif singulier : à cause de, pour faire plaisir, en faveur de, pour l’amour de, à titre de.
    • Verbi gratiā (exempli gratiā) : par exemple, à titre d’exemple.
    • Patris gratiā : pour l’amour de la patrie.
    • Meā (tuā, nostrā) gratiā : pour moi (pour toi, pour nous).
    • Surrexit respondendi gratiā : il se leva pour répondre.
    • Pugnat servandae patriae gratiā : il combat pour sauver sa patrie.
    • Consolandi tui gratiā dicent : ils diront pour te consoler.
    • Legatos ad Caesarem sui purgandi gratia mittunt. (Caes., BG. 7) : ils envoient des députés auprès de César pour se disculper.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Pour un autre usage « pétrifié » par l’usage d’un cas, voyez gratiis.

Références[modifier | modifier le wikitexte]