gronderie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De gronder et du suffixe -erie.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gronderie gronderies
/ɡʁɔ̃d.ʁi/

gronderie /ɡʁɔ̃d.ʁi/ féminin

  1. Réprimande faite le plus souvent sur un ton de reproche.
    • Et elle écoutait d’un air distrait les gronderies de monsieur Latournelle qui reprochait à monsieur Dumay de lui avoir coupé une treizième carte, ou de lui avoir tiré son dernier atout. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • […]; par quel biais le remettre sur la bonne voie ? Ni menaces, ni gronderies n'ont réussi. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]