Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : HE, He, he, , , , , hẹ, hề, hệ, ȟé, he’, hé’, H.E., he-

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Pour le nom wallon : Peut-être de l'allemand Heide.

Interjection[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable

(h aspiré)/e/

(h aspiré)/e/ (ou au Canada souvent « heille » /ɛj/ pour la plupart des acceptions suivantes.)

  1. (Familier) Sert principalement à appeler quelqu’un. Ces sortes de phrases ne s’emploient qu’en parlant à des inférieurs ou à des personnes avec lesquelles on vit très familièrement.
    •  ! L’ami !
    •  ! Viens ici.
    • , Gabriel !
  2. Se dit également, soit pour avertir de prendre garde à quelque chose :
    •  ! Qu’allez- vous faire ?
  3. Soit pour témoigner de la commisération :
    • , mon Dieu !
    • , pauvre homme, que je vous plains !
  4. Soit pour marquer du regret, de la douleur :
    • , qu’ai-je fait !
    • , que je suis misérable !
  5. Soit pour exprimer quelque étonnement :
    • , bonjour ! Il y a longtemps qu’on ne vous a pas vu.
    • , vous voilà ? Je ne vous attendais pas si tôt.
    • quoi ! Vous n’êtes pas encore parti !
  6. Il se répète quelquefois, dans la conversation familière, pour exprimer une sorte d’adhésion, d’approbation, etc.
    • , , je ne dis pas non.
    • , , pourquoi pas ?

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
hés
(h aspiré)/e/

(h aspiré)/e/

  1. (Belgique) Versant boisé.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • À rapprocher de héez.

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]