haubert

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français haubert, du francique *halberg (berg, ce qui protège, et hals, cou).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Haubert.
Singulier Pluriel
haubert hauberts
(h aspiré)/o.bɛʁ/

haubert (h aspiré)/o.bɛʁ/ masculin

  1. (Histoire) (Militaire) Sorte de cuirasse ancienne ou de cotte de mailles.
    • Un jeune homme… – traçons son portrait d’un seul trait de plume : — figurez-vous don Quichotte à dix-huit ans, don Quichotte décorcelé, sans haubert et sans cuissard, don Quichotte revêtu d’un pourpoint de laine dont la couleur bleue s’était transformée en une nuance insaisissable de lie-de-vin et d’azur céleste. (Les trois mousquetaires - Alexandre Dumas)
    • Cependant, réfléchis, noble Saxon, dit le chevalier ; tu n’as ni haubert, ni corselet, ni rien que ce léger heaume, un bouclier et une épée. (Walter Scott, Ivanhoé, Traduction de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

  • Le haubert couvrait aussi les bras et les jambes jusqu’au genou, alors que le haubergeon s’arrêtait à la taille et était souvent sans manches.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom 1) Voir haubergier (« revêtir un haubert »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

haubert /Prononciation ?/ masculin

  1. Homme vêtu d’un haubert.

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

haubert /Prononciation ?/ masculin

  1. Variante de aubert.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (haubert)