hippophage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Mot composé de hippo- (« cheval ») et -phage (« manger »).

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hippophage hippophages
/i.po.faʒ/

hippophage /i.po.faʒ/ masculin et féminin identiques

  1. Qui mange de la viande de cheval.
    • Plusieurs cheminèrent ainsi durant quelques jours avec de fortes parties de chair enlevées aux cuisses : le froid avait gelé le sang qui sortait et arrêté l'écoulement. Tout le mois de novembre, le soldat fut hippophage. (Arthur Chuquet, 1812 : La guerre de Russie : notes et documents, vol.1, 1912, p.239)
    • Au lieu du cheval spectral qui bondit vers le corps de la jeune femme sur laquelle pèse un démon velu, un cheval, tracé dans le plan de l'image, retombe des antérieurs sur l'estomac d'un bourgeois hippophage au sommeil troublé. (Jean-Louis Robert & Myriam Tsikounas, Les Halles: Images d'un quartier, 2004, p.64)

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hippophage hippophages
/i.po.faʒ/

hippophage /i.po.faʒ/ masculin et féminin identiques

  1. Celui ou celle qui mange de la viande de cheval.
    • La viande de cheval commence, parait-il, à être goûtée comme elle le mérite : après les hippophages de Lyon, voici les hippophages de Paris. Un banquet a réuni ces derniers au Grand-Hôtel, […]. (Le Moniteur de la mode: journal du grand monde, vol. 1865, n°1, 1865, p.67)
    • Je vous l'ai dit au départ, seul était visé Dominique Valche, un hippophage cynique. (Dominique Drouin, Vingt mille lieues sous les mères, 2007)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]