hisser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

hisser vient très probablement du vieux norrois hoist, on le retrouve dans le néerlandais hijsen, le norvégien heise où le suédois hissa

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

hisser (h aspiré) /ˈi.se/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Marine) Élever, hausser une voile ou un pavillon.
    • Vers 13 heures, je hisse la trinquette et le tourmentin et, comme le vent augmente, j'amène la grand'voile et laisse le Firecrest se gouverner seul sous voilure avant. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par extension) Élever, suspendre, soulever.
    • […], la comtesse fit incarcérer le meurtrier et, après jugement, celui-ci fut pendu. L'exécution eut lieu le jour de Pourim. Quand le roi, informé de l'événement, sut qu'un de ses sujets avait été hissé à la potence le jour où les juifs célébraient, par des réjouissances, le souvenir de la pendaison d'Aman, il entra en fureur. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

se hisser (h aspiré) /ˈi.se/ transitif

  1. S’élever, se hausser avec effort.
    • Je me hissai jusqu’à la fenêtre. (Figuré)
    • Se hisser aux honneurs, à une fonction.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]