homme d’État

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis homme d'État)
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : homme d’état

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De homme et État.

Locution nominale[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
homme d’État hommes d’État
/ɔm d‿e.ta/

homme d’État /ɔm d‿e.ta/ masculin (équivalent féminin : femme d’État)

  1. Homme politique dont la fonction est l’administration de l’État.
    • Il est deux erreurs opposées auxquelles sont sujets les hommes qui étudient l’histoire de notre pays : juger le présent d’après le passé, juger le passé d’après le présent. […] la première est surtout pernicieuse chez l’homme d’État, la seconde chez l’historien. (Thomas Babington Macaulay, Histoire d’Angleterre depuis l’avènement de Jacques II, traduction de Jules de Peyronnet, tome 2, 1853, p. 177)
    • Jamais homme d’État n’a pu rien faire de grand qu’appuyer directement ou indirectement sur cette même force qui faisait dire à Mirabeau dans le sentiment de la vraie puissance : « Nous sommes ici par la volonté du peuple ; nous n’en sortirons pas. » (Chronique politique, dans La Revue indépendante, tome 1, 1841, p. 279)
  2. (Mélioratif) Homme politique ayant les qualités requises pour diriger effectivement un État.
    • […] car il y a déjà bien des siècles que, dans une république démocratique, un homme d’État s’est immortalisé en faisant prévaloir le droit, cette raison d’existence de toutes les sociétés, sur l’utilité, qui perd bientôt ce caractère quand elle est dénuée de justice. (Pierre Braff, Principes d’administration communale, 2e éd., tome 1, 1864, note p. 122)
    • Un homme d’État, c’est la rencontre entre l’Histoire et un homme qui habite au-dessus de lui-même. (Le Point, 16 octobre 2008, p. 40)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]