houligan

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Francisation de « hooligan » issu du russe хулиган houligane (« voyou, vaurien, jeune opposant au régime soviétique ») via l’anglais hooligan (1898). D’autres sources (Clarence Rook, Hooligan Nights, 1899) tracent l’origine jusqu’à un certain Patrick Hooligan, petit criminel du Borough de Londres, condamné à la prison à vie pour le meurtre d’un policier, ou encore (Earnest Weekley, Romance of Words, 1912) à la famille irlandaise des Hooligan du Southwark de Londres.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
houligan houligans
(h aspiré)/u.li.ɡɑ̃/

houligan (h aspiré)/u.li.ɡɑ̃/ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Fauteur de troubles, en particulier en parlant des supporteurs des clubs de foot.
    • Autre cas où les houligans reçoivent le soutien des médias : les erreurs d’arbitrage. Citons ici pour l’exemple l’éditorial signé Jaques Ferran dans l’hebdomadaire France Football du 3 juin 1975 (N°1522, page 3). Cet éditorial est intitulé « Nous sommes tous des houligans de Leeds ! » et contient des passages explicites : « 1. L’arbitre est coupable. 2. La violence fait partie du jeu. »

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]