humilité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin hŭmĭlĭtās.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

humilité /y.mi.li.te/ féminin singulier

  1. Vertu qui nous donne le sentiment de notre faiblesse, qui réprime en nous les mouvements de l’orgueil.
    • […] ; cette précaution prise, il revint à sa place, sans humilité comme sans orgueil, convaincu que, perdît-il le prix, il l’avait disputé assez longtemps pour n’avoir pas de honte à le voir passer aux mains d’un autre. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  2. (Familier) Déférence, soumission, abaissement.
    • L’homme argue de son droit avec une suffisance presque impertinente, une humilité feinte qui voile une ironie bien claire : […]. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
  3. (Par extension) Qualité de ce qui est humble.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]