hystérique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin hystericus (« relatif à l’utérus »).  [1]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hystérique hystériques
/is.te.ʁik/

hystérique /is.te.ʁik/ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a rapport à l’hystérie.
    • Affection hystérique.
    • Vapeurs hystériques, les fameuses vapeurs des femmes du monde.
    • Phénomènes hystériques.
  2. Qui est atteint d’hystérie.
    • Il est complètement hystérique, il s'énerve (et de façon grossière) au lieu d'examiner la question.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hystérique hystériques
/is.te.ʁik/

hystérique masculin et féminin identiques

  1. Personne qui témoigne d’une grande nervosité, d’une exaltation exagérée.
    • Cette « auto-observation d’un hystérique du IIe s. » ne conduit pas à un diagnostic précis. Aristide a de quoi inquiéter. Aujourd’hui, on le prendrait pour un aliéné mental. Mais cette « folie » s’explique en partie par le contexte général du IIe siècle sur lequel souffle un vent de mysticisme. En matière de maladie et de guérison, la crédulité est à son comble, même au sein des classes supérieures.
      (Bruno Rochette, Aelius Aristide, Lucien, Apulée : trois témoins du sentiment religieux dans l'Empire romain au IIème siècle après J.-C., s.d.)  [2]
    • Pour la première fois, il sentait le grotesque et l’horreur de l’aventure, s’étonnant d’avoir eu si longtemps près de lui sans le savoir une malade, une hystérique, appelant sa mère en témoignage. (A. Daudet, La Petite Paroisse, 1895)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • [1] Félix Gaffiot, Dictionnaire latin français, Hachette, 1934 (hysterica)
  • [2] (éd. Université de Liège - Département de langues & littératures)