icône

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : icone

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom 1) Apparu au début du XIXe siècle. Du russe ikona, issu du grec byzantin eikonia (« petite image peinte sur un panneau de bois »).
(Nom 2) Apparu au début du XXe siècle. De l’anglais icon, employé par l’américain Charles Sanders Peirce pour désigner un signe qui renvoie à ce qu’il dénote.
(Nom 3) Apparu à la fin du XXe siècle. De l’anglais icon (« signe visuel constituant une image ») ; par conséquent en relation avec le sens 1 et assez éloigné du sens 2.
Les trois mots proviennent à l'origine du mot grec ancien εἰκών, eikon, qui signifie « image ».
En latin classique, on trouve la forme icon, iconis, chez le grammairien Apuleius.
En bas latin (VIe siècle) le mot iconia traduit le grec byzantin eikonia.
On retrouve dans quelques textes du Moyen-âge le mot icoine qui signifie « image ».

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
icône icônes
/i.kon/
Icône (1) de la Vierge de Kazan.

icône /i.kon/ féminin

  1. Image sainte, vénérée par les adeptes de la religion orthodoxe, généralement de dimension réduite et peinte sur bois.
    • Les saintes icônes.
  2. (Figuré) Archétype.
    • Internet est une icône de la modernité.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Note[modifier | modifier le wikicode]
Seul le sens figuré est décrit comme pouvant être masculin et/ou sans accent[1].

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
icône icônes
/i.kon/

icône /i.kon/ féminin

  1. (Linguistique) (Sémiotique) Type de signe se caractérisant par le fait qu'il y a une similitude de fait avec l'objet qu'il dénote en vertu de ses caractères propres. C’est la fonction de signe de l’icône qui doit être interrogée et non pas sur sa fonction d'image. Ce concept abstrait vise à mieux rendre compte du fonctionnement du signe et du signifiant.
    • Le plan d’une maison (représentant) est une icône de cette demeure (représenté) au sens de Peirce parce qu’il y a une similitude de fait entre le plan et la maison.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Note[modifier | modifier le wikicode]
En linguistique, comme décrit dans plusieurs dictionnaires[1][2], on trouve le terme icône et sa variante icone tantôt féminin, tantôt masculin.
La suppression de l'accent sur le « o » et l'utilisation du masculin sont des artifices utilisés par les linguistes français pour bien distinguer entre l'image sémiotique et l'icône des chrétiens d'Orient. Référence nécessaire

Nom commun 3[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
icône icônes
/i.kon/

icône /i.kon/ féminin

  1. (Informatique) Symbole graphique apparaissant sur un écran et représentant une fonction ou une application logicielle particulière que l'on peut sélectionner et activer, généralement via le curseur d’une souris.
    • Lorsque vous branchez un disque externe, une icône apparaît automatiquement.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Note[modifier | modifier le wikicode]
En informatique, comme décrit[1][2] et critiqué[3][4] dans plusieurs dictionnaires, on trouve couramment le terme icône et sa variante icone avec le genre masculin. Cet usage a été condamné par la Commission générale de terminologie et de néologie (France)[5].

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. a, b et c Dictionnaire Encarta, 2002-2009, Microsoft Corporation (icône)
  2. a et b Dictionnaire Mediadico, 1987-2010, (icône)
  3. Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (icône)
  4. Alexandria, 2009 Memodata, dictionnaire.sensagent.com, (icône)
  5. Commission générale de terminologie et de néologie, Journal Officiel du 10 octobre 1998