illégitime

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : illegitime

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin illegitimus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
illégitime illégitimes
/i.le.ʒi.tim/

illégitime /i.le.ʒi.tim/ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas légitime, qui n'a pas de légitimité.
    • Les musulmans, guidés par leurs ulémas, rejetaient purement et simplement comme illégitime un pouvoir temporel très présent pour eux. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.43)
  2. (En particulier) (Politique) Qualifie un gouvernement qui n'émane pas de la nation.
  3. (En particulier) (Vieilli) Qualifiait un couple qui n'était pas consacré par le mariage.
  4. (En particulier) (Vieilli) Qualifiait la naissance d'un enfant hors du mariage.
    • Que le nombre important de naissances illégitimes soit une marque d'immoralité, je le veux bien ; encore est-il qu'il faut faire des distinctions et examiner si ce n'est pas plutôt un signe d'irrégularité que d'immoralité. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  5. Qui est injuste, déraisonnable.
    • Désirs illégitimes. - Prétention illégitime.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]