imaginer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(xiiie siècle) Du latin imaginari (« concevoir dans son esprit l'image d'un être ou d'une chose »), dérivé de imago, imaginis (« image »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

imaginer /i.ma.ʒi.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Se représenter quelque chose dans l’esprit.
    • Deux heures plus tard, le yawl regagnait son mouillage, nous laissant l’inoffensive distraction d’imaginer d’extraordinaires romans dignes du cinématographe. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Remarquons d’entrée de jeu qu'il faut méconnaître le père de la théorie de la relativité pour imaginer qu'il ait pu assimiler l'astrologie à une « science ». (Denis Hamel, Albert Einstein, astrologue ? Vous voulez rire ? La fin d’un canular, dans Le Québec sceptique, n°57, p.31, été 2005)
    • On ne peut rien imaginer de plus surprenant.
    • Cela est au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
    • Que l’on s’imagine le pays le plus désert, le plus sauvage.
    • Je ne saurais m’imaginer que cela soit comme on le raconte.
  2. Inventer.
    • Le procédé du décilage a été imaginé par Ed. Claparède et adopté universellement. (Henri Piéron, Traité de psychologie appliquée vol. 3, bas de page 616, Presses universitaires de France, 1955)
    • Toutes les ruses, il les imagine et les déploie avec un machiavélisme qui parfois lui pèse. (Michel Droit, De Lattre, maréchal de France, Pierre Horay, éditions de Flore, 1952, p.81)
    • Pour réussir, j’ai imaginé de m’y prendre de telle manière.

s’imaginer transitif

  1. Croire quelque chose sans beaucoup de fondement.
    • La courte nuit d’été lui parut cependant interminablement longue. Il éprouvait une sensation désagréable d’insécurité et il s’imaginait, sans la moindre raison, que le jour la dissiperait. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.98, éd. 1921)
    • Ah ! les gens qui ne pratiquent pas s’imaginent que rien n’est plus facile que de prier. Je voudrais bien les y voir ! (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • C’est un homme orgueilleux qui s’imagine que tout lui est dû.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]