impluvium

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin impluvium.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
impluvium impluviums
/ɛ̃.ply.vjɔm/
L’impluvium d’une villa romaine. (1)

impluvium /ɛ̃.ply.vjɔm/ masculin

  1. (Architecture) Bassin recueillant les eaux de pluie, situé au centre de l’atrium dans les maisons romaines antiques.
    • Le puits du milieu y tient évidemment la place de l’impluvium. (George Sand, Hiver à Majorque)
  2. Espace dans une maison contenant un bassin recueillant les eaux de pluie.
    • Elle avait la forme élégante du chalet, et une véranda à laquelle pendaient des lampes chinoises contournait le long des murs comme un impluvium antique. (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant)
    • Au-dessus, le toit se prolongeait en manière d’impluvium. (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant)
  3. (Par extension) Espace recueillant les eaux de pluie.
    • À certains intervalles, et sous cet impluvium naturel, l’œil surprenait des ouvertures ogivales d’un dessin admirable, à travers lesquelles les flots du large venaient se précipiter en écumant. (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre)