incarner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin ecclésiastique incarnare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

incarner /ɛ̃.kaʁ.ne/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Donner une existence concrète à une valeur abstraite.
    • Le nazisme, qui ravagea le monde au milieu du XXe siècle, incarna le mal absolu.
    • La plupart des œuvres incarnent ou reprennent, sous-couvert de ia parodie, une doctrine philosophique, par le biais du quotidien, par l'illustration de faits divers. (Marcel Bourdette-Donon, Queneau: le trouvère polygraphe, Éditions L’Harmattan, 2003)
  2. Représenter un personnage comme s'il était de chair.
    • La belle Laura Proënça incarne Juliette et donne à l’héroïne shakespearienne sa grâce un peu sophistiquée et transparente. (Revue Synthèses, éditeur Socodei, 1966)
    • L'acteur incarne au mieux ce personnage de légende.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

s’incarner /ɛ̃.kaʁ.ne/ 1er groupe (conjugaison)

  1. (Théologie) Prendre un corps de chair, la forme humaine, en parlant de la divinité.
    • C’est la seconde personne de la Trinité qui a voulu s’incarner.
    • (Par analogie) Selon les Indiens, leur dieu Vichnou s’est plusieurs fois incarné.
  2. Être représenté par une entité physique ou un concept matériel.
    • La morale n’existe que si elle s’incarne dans un individu agissant. (Jean-Michel Durafour, Hawks, cinéaste du retrait, éditeur Presses Universitaires du Septentrion, 2007)
    • Cette déontique universelle s’incarne nécessairement dans des actions individuelles, mais aussi dans des actions structurées et régies dans une profession. (André Pachod, La morale professionnelle des instituteurs, Éditions L'Harmattan, 2007)
  3. (Médecine) Rentrer dans la chair.
    • Les procédés opératoires employés contre cette maladie s’adressent, soit aux chairs fongueuses au-dessous desquelles l’ongle s’incarne, soit à l’ongle même, soit enfin au derme sécréteur de l’ongle. (E. Follin, Traité élémentaire de pathologie externe: Maladies des tissus, éditeur Victor Masson et Fils, 1867)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]