incredible

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin incredibilis.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

incredible

  1. Invraisemblable, peu croyable.
  2. (Par hyperbole) Incroyable, épatant, époustouflant.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Note[modifier | modifier le wikitexte]
  • Unbelievable a aussi le sens "ce qui ne peut pas être cru". Incredible n'a pas ce sens.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Moyen français[modifier | modifier le wikitexte]

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
incredible
/Prononciation ?/
incredibles
/Prononciation ?/

incredible /Prononciation ?/

  1. Variante orthographique de incrédible.
    • Quant y fut dit par la cité de Romme que le seul filz de l’empereur estoit condampné a morir et que les trompètes sonnèrent, incontinant se fit grant clamour et cris de peuple incredible, disans : « Helas ! helas ! qu’est ce a dire ? le filz de l’empereur se mène a la mort. » (L’Ystoire des Sept Sages de Romme, 1492, Second Livre, iie chapitre).
    • Cestui, selon aucuns, prenostica la douloureuse et admirable destruction de Babilloine, de laquelle choses incredibles sont escriptes. (Simon de Phares, Recueil des plus celebres astrologues et quelques hommes doctes, c. 1494-1498)

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
incredible
/Prononciation ?/
incredibles
/Prononciation ?/

incredible /Prononciation ?/

  1. (Emploi substantivé) Variante orthographique de incrédible.
    • Et lui mandèrent qu’il voulsist ouvrir les pas et les détroits de son royaume, et administrer vivres et pourvéances aux pélerins de Dieu, qui avoient entrepris et par grand’dévotion d’entrer et aller au royaume de Grenade, pour venger la souffrance Notre Seigneur, et détruire les incredibles et exaucer notre foi. (Jean Froissart, Chroniques, Livre I, ch. dxviii, 1373)

Références[modifier | modifier le wikitexte]