instituer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

instituer /ɛ̃s.ti.tɥe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Établir quelque chose, donner commencement à quelque chose.
    • Le conseil général du Gard […] est toujours « allé de l'avant ». Il institua l'assistance aux familles nombreuses avant même le vote d'aucune loi en ce sens. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Il y a encore un moyen de satisfaire à Dieu, qui consiste à gagner les indulgences. Les indulgences sont instituées pour relâcher la rigueur des peines temporelles dues au péché. (M. Gousset, Instructions sur le rituel, V.2, 3e édit., 1839, p.337)
    • Voulant que tout datât de la Révolution, la Convention avait institué une ère nouvelle. L'an premier dut commencer le 22 septembre 1792, jour de proclamation de la République […] (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
  2. (Droit) Nommer, faire quelqu’un son héritier par testament.
    • Instituer un héritier, instituer héritier.
  3. Établir en charge, en fonction.
    • Le grand jeune homme dégingandé, qui s’appelait Laurier, s’était apparemment institué chef en raison de sa position sociale et de ses aptitudes naturelles. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 390, Mercure de France, 1921)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]