interpellation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin interpellatio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
interpellation interpellations
/ɛ̃.tɛʁ.pɛ.la.sjɔ̃/
ou /ɛ̃.tɛʁ.pe.la.sjɔ̃/

interpellation /ɛ̃.tɛʁ.pɛ.la.sjɔ̃/ ou /ɛ̃.tɛʁ.pe.la.sjɔ̃/ féminin

  1. Action d’interpeller.
    • Les apostrophes injurieuses, les interpellations violentes des réactionnaires, interrompirent cent fois les discours des orateurs des gauches. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
  2. (Droit) Sommation à un témoin, à une des parties de s’expliquer sur la véracité ou la fausseté d’un fait.
    • Sur l’interpellation de signer, il déclara ne savoir.
  3. (Politique) Réclamation d’un parlementaire, à un ministre, de s’expliquer devant une des chambres du parlement, de ses actions, de sa politique.
    • Demande d’interpellation. — Droit d’interpellation.
  4. (Police) Action d’interpeller un suspect.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]