jais

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiie siècle) Anciennement jayet, du latin gagates.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
jais
/ʒɛ/
Un broche en jais.

jais /ʒɛ/ masculin

  1. Bois fossile, assez dur pour être taillé. On en fait de petits ouvrages, colliers, bracelets, boutons de deuil, etc.
    • Elle remit à Mrs. Paulina Barnett une petite bague de cuivre, et reçut en échange un collier de jais dont elle se para aussitôt. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  2. Verre teint de différentes couleurs qui sert en bijouterie.
    • Une couronne de jais.
    • Des perles de jais.
  3. (Littéraire) Couleur d’un noir soutenu et brillant. #000000
    • Au reste, je la trouvai parfaitement belle ainsi, avec son visage nacré et du même ton que sa main, sans aucune nuance d'incarnat, ce qui faisait que ses yeux semblaient de jais, ses lèvres de corail. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

jais masculin

  1. Joie.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838-1844