jeunesse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir jeune et -esse.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
jeunesse jeunesses
/ʒœ.nɛs/

jeunesse /ʒœ.nɛs/ féminin

  1. Partie de la vie qui est entre l’enfance et l’âge viril, adolescence.
    • Avant-guerre, du temps de sa généreuse et brillante jeunesse de bohème malchanceux, il bondissait avec légèreté vers la thune quotidienne. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.10)
  2. Le fait d’être jeune ; les facultés intellectuelles, les sentiments qui se conservent jeunes même dans un âge avancé.
    • Et chacun de me plaisanter ; ma jeunesse à son lever, mon parfum de fille fraîche, ma chair toute neuve en son premier éclat éveillaient chez les hommes de sournoises concupiscences, aiguisaient leur regard. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.32)
    • Mais Loïse, sa fille, insiste pour demeurer : elle aime la forêt, paraît-il, […], le père cède. Non qu’il ne pressente pas qu’autre chose travaille cette jeunesse. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Il gardait une jeunesse d’esprit, une jeunesse d’imagination rare chez un vieillard.
    • On remarquait chez lui une étonnante jeunesse de cœur.
  3. (Collectivement) Ceux qui sont dans cet âge, et même ceux qui sont encore dans l’enfance.
    • M. de La Fontaine, de l'Académie française, a écrit un poème : « La Chose impossible » pour apprendre à la jeunesse que les poils de certaines femmes ne peuvent être défrisés. (Pierre Louÿs, Trois Filles de leur mère, 1926)
    • Il faut mieux outiller la jeunesse.
    • Avoir de l’indulgence pour la jeunesse.
    • Il faut pardonner bien des choses à la jeunesse.
  4. Ensemble des jeunes hommes.
    • La tête du cortège, c'était nous, c'est-à-dire Germinal, la jeunesse syndicaliste derrière son drapeau noir. C'est ici qu'étaient groupés les éléments les plus ardemment révolutionnaires de la jeunesse du pays. (Christian Dupuy, Saint-Junien, un bastion anarchiste en Haute-Vienne, 1893-1923, p.125, Presses universitaires de Limoges, 2003)
  5. Personne jeune, et surtout jeune fille.
    • C’est une jeunesse.
    • Cette jeunesse-là fait la fière.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]