keuf

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Verlan du mot flic (mot d’argot pour policier) via la forme non apocopée keufli (parfois utilisée mais non lexicalisée).[1][2]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
keuf keufs
/kœf/

keuf /kœf/ masculin

  1. (Populaire) (Verlan) Policier, agent.
    • Y paraît qu’un keuf a paumé un calibre dans la cité cette nuit. (Mathieu Kassovitz, Gilles Favier, Jusqu’ici tout va bien: scénario et photographies autour du film « La haine », 1995)
    • Et les meufs et les keufs dans le RER, la banlieue c'est pas rose, la banlieue c'est morose (chanson des Inconnus)
  2. (Populaire) (Verlan) (Au pluriel) Police.
    • Se faire serrer par les keufs : se faire arrêter par la police.
    • Nique les keufs : mort aux vaches.
    • Je kiffe pas les keufs  : j'aime pas la police.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir policier

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Attesté par Larousse, Bob : dictionnaire arg. pop. fam. et le Dictionnaire français-anglais des mots tronqués
  2. Pierre Jourde et Éric Naulleau, Le Jourde & Naulleau: précis de littérature du XXIe siècle, Mots et Cie, 2004, ISBN 9782913588547 (p. 37) : « C'est ainsi que, contrairement aux apparences, keuf n'est pas le verlan de fuck (feuc), mais bien de flic (fliqueu - queufli - queuf). »