keylogger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunt de l’anglais keylogger.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
keylogger keyloggers
/ki.lo.ɡœʁ/

keylogger /ki.lo.ɡœʁ/ masculin

  1. (Informatique) (Anglicisme) enregistreur de frappe, espion de clavier.
    • La méthode la plus efficace consiste à utiliser un keylogger, un petit programme qui va non seulement enregistrer tout ce qu’une personne tape sur son clavier, mais également la façon de taper. (« La frappe au clavier, un outil biométrique prometteur », Futura-Sciences, 4 septembre 2012)
    • BackDoor.Wirenet.1 sert également de keylogger et peut voler les mots de passes entrés dans Opera, Firefox et Chrome, ainsi que les mots de passes stockés dans des applications comme Thunderbird, SeaMonkey et Pidgin, précise l’éditeur. (« BackDoor.Wirenet.1 : un nouveau cheval de Troie sur Mac », Mac Génération, <www.macg.co>, 4 septembre 2012)
    • Enfin, l’éditeur rappelait l’importance de son clavier virtuel histoire d’éviter qu’un éventuel keylogger ne vienne capter certains mots de passe ou données bancaires. (Olivier Robillart, « Kaspersky dévoile sa version 2013, compatible Windows 8 », Clubic.com, 28 aout 2012)
    • Il est donc possible de récupérer des informations à l’insu de l’utilisateur. Ou d’exécuter des logiciels malveillants en tâche de fond comme un enregistreur de frappe clavier (un keylogger) ou un logiciel de capture d’écran… (« Oracle corrige la faille Java qui menace vos ordinateurs », 01net.com, 28 aout 2012)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]